Mix médias : Quand Internet et la télévision deviennent complémentaires

Publié le par Patrice

Les annonceurs ne s’y trompent pas, le média internet et le télévision se prêtent aisément à l’entente cordiale, le mix média progressant ainsi de 25% en 2005.

On remarque ainsi que les annonceurs classiques de la publicité télévisuelle (Renault, Volkswagen, L'Oréal, la SNCF, Sony etc.) envahissent massivement la toile sans pour autant délaisser la Télévision.

Contrairement à certaines personnes qui voyaient Internet comme le très prochain concurrent de la télévision, il semblerait en fait qu'une étroite complémentarité s'instaure entre eux.

Le déploiements importants du haut débit en France permet donc de diffuser à présent des spots publicitaires sur ce réseau ainsi que des buzz.

Les buzz sont une technique marketing très en vogue.
Ils incitent le public à s’approprier le produit à travers une image drôle, "fun" ou "in" de la société, et de les inciter à participer eux même à la réalisation de petits clips. Les internautes diffusent ensuite le message à leur réseau d’amis.
La bonne image de la marque aussitôt véhiculée multiplie ainsi l’efficacité de la campagne.

L’intérêt des annonceurs pour ce nouveau support de diffusion est donc multiple.
Il permet de lancer ces campagnes sur un ton plus décalé, à moindre échelle et donc à moindre coût, et de récupérer les valeurs essentielles retenues par cet échantillon et de l’adapter ensuite aux spots Tv.

On peut alors assimiler les campagne sur internet à des pré-campagne de tests qui amélioreront l'efficacité de la future campagne télévisuelle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article