Exploiter le nouveau filon papy-boomers

Publié le par Patrice

Nous commençons à en entendre parler de plus en plus, la génération des baby-boomer est proche de la retraite et son besoin de montrer qu’elle existe encore et qu’elle compte être active dans notre société ouvre des horizons économiques encore inexplorés…

Je vais parler aujourd’hui de leur envie de plus en plus insatiable de faire du sport.
J’aborderai plus tard l’intérêt porté par le secteur de l’habillement, celui de l’esthétisme, des assurances, du tourisme, des loisirs, de la grande consommation, et bien sûr celui des services à la personne, qui sont tout autant excités à l’idée de cette future manne financière qu’il convient de séduire.

Nul doutes que bon nombre de créations d’entreprises peuvent être imaginées dans le seul soucis de satisfaire ces clients à fort potentiel d’achat.

Naturellement, les plus de 40 ans s’inquiètent de plus en plus de leur santé.
Pour les rassurer et les protéger de futures blessures éventuelles, les spécialistes du sport vantent dès lors les nouveaux mérites de leurs équipements high-tech.

La demande d’activité sportive, associée à une demande d’équipement adapté à leur morphologie, explose donc.
On estime qu’en Europe, 40%  des personnes dans la tranche 40-50 ans pratiquent une activité sportive au moins deux fois par semaine.
Ce chiffre va d'ailleurs très probablement augmenter dans les très prochaines années.

Les pros des technologies semblent donc vouloir s’associer avec l’industrie du sport, dans le but de proposer des chaussures intelligentes, des vestes design, et des tapis de jogging électroniques dont les papy-boomers semblent friands.

Une piste de plus à creuser dans la longue quête de l’entreprenariat…

Commenter cet article