Contre la mort programmée des libertés sur internet

Publié le par Patrice

Mercredi 15 mars à 23 h
DAVDSI : ce soir, à 23h00, le gouvernement a fait adopter l’amendement Vivendi, qui punit de 3 ans et de 300 000 euros d’amende, le fait de mettre à disposition tout moyen permettant l’obtention de contenu illégal.
http://www.open-files.com/article0360.html


AMENDEMENT N° 150

« Art. L. 335-2-1. - Est puni de trois ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende, le fait :

« 1° de mettre à la disposition du public ou de communiquer au public, sciemment et sous quelque forme que ce soit, un dispositif manifestement destiné à la mise à disposition du public non autorisée d’œuvres ou d’objets protégés ;

« 2° d’inciter sciemment à l’usage d’un dispositif mentionné au 1°. »

Extrait d’un internaute donnant le ton et repris sur open-files.com:


Ces députés élisent des lois en pleine nuit, afin d’éviter que la population ne puisse réagir immédiatement !

Chacune de leurs assemblée devrait, cela doit être une obligation, être publique ! Télévisée en direct ! parce que ils ont été " ELU PAR LE PEUPLE et POUR LE PEUPLE" ! donc, nous sommes en droit de savoir de quoi ils parlent lors de leurs réunion...

Ils ne connaissent presque jamais la teneur des lois qu’ils votent ! regardez le nombre de votant pour cette nouvelle loi qui nous enlève encore plus de liberté...ils n’étaient qu’une petite soixantaine en tout ! C’est inadmissible !

Je vous donne donc rendez-vous à toutes et tous, devant le SENAT Mercredi prochain, jour des retransmissions en direct ... nous allons faire entendre la voix du peuple et s’ils ne sont pas content et nous envoient les CRS, l’ensemble de la population mais les autres pays également pourront constater que nous ne vivons plus en démocratie mais dans une réelle dictature dissimulée !

Je vous donne donc rendez-vous mercredi prochain à partir de 10H00 (du mâtin) devant le SENAT.

Les médias seront alertés, prévoyez sandwichs et boissons car nous y resterons un bon moment jusqu’à ce que nos chers députés nous entendent puis nous irons ensuite à l’Elysée pour secouer notre président endormi !

Vive La Liberté !

Publié dans Appel au boycott

Commenter cet article