Profession à la loupe : le coaching d’intérieur

Publié le par Patrice

L’habitat semble lui aussi céder aux tendances matérialistes. En plus du traditionnel attachement des français pour leur foyer, nous relevons un désir de plus en plus fort que ce "petit chez-soi" se transforme en "petit chez-vous".
La mode télévisuelle participant grandement à cet engouement, la validation finale du résultat sera bien sûr conclue par le jury composé de vos amis…

Dès lors, le métier de coach d’intérieur ou décorateur d’intérieur explose et semble devenir une compétence très prisée.

Le manque de temps et la peur de l’échec apparaissent aux premières places des raisons évoquées pour faire appel à une aide extérieure dans le relooking de sa maison ou de son appartement.
A noter également que si les français sont friands de magazines de décorations, ils semblent plus frileux que nos voisins européens car ils dépensent en moyenne 40% de moins (pour l’instant).

Notons également que les français ne semblent pas disposer à payer plus pour une prestation de coaching d’intérieur,
Ces nouveaux professionnels englobent donc parfois leur tarifs avec l’achat du matériel afin de proposer un package complet.


Différents types de besoins ou prestations se distinguent :

Le premier, celui du client qui veut avant tout qu’on le rassure.
Il arrive avec ses propres plans ou idées et choisis les meubles avec le professionnel.
Conforté dans son choix, il repart avec assurance et le sentiment d’avoir participé à 80% au projet.

Deuxième type de besoin, la soutraitance à 100% :
Ici les professionnels se déplacent et un vrai travail de fond est proposé. Repérages, diagnostic des sols, du mobilier, des couleurs… Tout y passe et à l’issu de la visite un rapport complet sera proposé.
Le prix d’une telle prestation est d’environ 400-500 € la pièce.

Un troisième type, plus marginal, consiste à jouer sur l’éphémérité de la prestation.
Cette intervention devra être spectaculaire mais destiné à évoluer radicalement dans un avenir proche. Ces prestations sont parfois recherchées par des locataires ne désirant pas faire des travaux lourds mais soucieux de la mode.

Un dernier type de prestation, assez spéciale, consiste à laisser libre cours à l’imagination de "l’artiste".
Le client est pour ainsi dire jeté dehors et ne pourra rentrer chez lui qu’une fois le logement (l’œuvre) sublimé.

Enfin, comme beaucoup de professions nouvelles et tout particulièrement dans les services à la personne, aucune réglementation particulière ne régit ces métiers.
Leur professionnalisation se fera donc progressivement et en attendant, ces nouveaux décorateurs établissent des honoraires très fluctuants (de 250 à 2500 € la prestation).

Il pourra être intéressant pour ces nouveaux professionnels de réaliser des books de leurs prestations, afin de se donner une idée de leurs talents et surtout d’acquérir une réputation solide.
Certains mettent également en avant la dimension "psychologique" de leur métier.
Je pense en effet que ces coach doivent savoir écouter avec attention leurs clients afin de cerner leurs motivations, leurs caractères et essayer de cerner précisément leur budget.
Leurs prestations, basées sur l’analyse de l’ergonomie, l’optimisation  de l’espace et l’harmonisation des éléments requiert de telles compétences.

N'hésitez pas, si vous aussi vous souhaitez décorer votre intérieur, à consulter les offres de nos particuliers et professionnels sur notre portail.
http://www.osapi.fr/decorateur-d-interieur.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article