50 000 entreprises ont déposées le bilan en 2005

Publié le par Patrice

Ce chiffre aurait augmenté de 3,2%, selon une étude de la société d’assurance-crédit Eules Hermes Sfac.
Ainsi,  ce sont 50 242 cas qui ont été enregistrés contre 48763 en 2004.

Les secteurs les plus touchés sont les suivants : le bâtiment-travaux publics, le commerce et les transports.
Parmi ceux qui ont le mieux résistés : l’immobilier et l’industrie.

La forte progression des créations d’entreprises en 2003-2004 serait la cause majeure de ces mauvais chiffres.
Rappelons (cf article " Des aides à la création qui coûtent chères mais qui ne rapportent pas ") que les efforts du gouvernement pour promouvoir la création d’entreprise s’oriente essentiellement vers les entreprises à faibles ressources, déjà très présentes dans notre pays, et que dans ce contexte nous assistons en quelque sorte à une chasse entre ces types de sociétés.
Une autre étude serait également intéressante, à savoir étudier le taux de pérennité des entreprises au capital de 1 €.
Elle permettrai peut être de mettre en évidence certaines failles de cette jeune réforme.

Enfin, le renforcement de la concurrence étrangère pourrait avoir joué un rôle sur ces dépôts de bilan.

Commenter cet article