Les dérives de la formation professionnelle

Publié le par Patrice

Le sujet est d’actualité, la formation doit se professionnaliser, notamment dans le domaine des services à la personne.

Malheureusement, nous assistons à une perte totale de contrôle et les arnaques en tout genre ce multiplient.

La dimension de ces fraudes peut se résumer en un chiffre : il y aurait actuellement 45 000 organismes de formations, et parmi ces organismes seuls 710 seraient reconnus par l’office professionnel de qualification des organismes de formation.

Les services de contrôle du ministère de l’emploi semblent dépassés par le raz de marée d’organismes plus ou moins sérieux qui s’enregistrent chaque année.

Les perspectives de chiffre d’affaires en témoignent, l’appât du gain est le leitmotiv, et la mission de vigilance contre les dérives sectaires (Milivitude) s’inquiètent de ces nouvelles structures.

En 2004, ce sont 13 300 nouveaux dossiers qui ont été déposés.
En 2005, ces dossiers sont au nombre de 14 000.

Sur ces 13 300 demandes, 4000 n’ont pas abouties (manque de documentation etc.) et près de 11% ont été refusées.
Sur les 7000 nouvelles entités qui ont été déclarées, plus aucun autre contrôle fiable ne sera exercé.
Les enseignements sont donc libres de changer pour des pratiques beaucoup plus sectaires par exemple.

Seule une nouvelle loi de mai 2004, qui sera mise en application cet été, permettra d’annuler l’enregistrement d’un prestataire malhonnête…
Espérons que les ressources attribuées seront suffisantes pour faire le ménage.

En tête des prestations de formations proposées, nous retrouvons les secteurs très porteurs en ce moment :
Les prestations de loisirs, le bien être, la thérapie, le coaching…

Il convient donc en premier lieu de vérifier que vos organismes de formations soient bien certifiés par l’office professionnel de qualification des organismes de formation (OPQF), une association créée il y a 10 ans par la Fédération de la formation professionnelle.

Voici enfin quelques chiffres synthétisant l’évolution du secteur des formations en 10 ans :


Commenter cet article