Naissance du parti pirate français

Publié le par Patrice

Après la Suède et les Etats-Unis, c’est au tour des citoyens français de s’organiser autour d’un parti pour exprimer leur mécontentement vis à vis des majors, des parlementaires et d’une manière générale contre les lobbys qui imposent leurs lignes de conduite.

Sans pour autant s’inscrire encore dans une ligne électorale, le parti pirate français entend bien peser au final sur nos prochaines élections.
Ce dernier relayera toutes les informations (synthèses des votes DADVSI, les plus beaux retournements de veste, les réactions abracada brantesque de la part de soit disants politiciens etc.) étouffées par les mass médias.

Les français goûtent à peine aux libertés offertes par Internet que déjà les censeurs essayent de leur retirer…
Mais à l’heure où 50% des foyers français ont aujourd’hui  une nouvelle vision sur ce qui les entoure, et qu’en 2010 ils seront 80% à pouvoir donner leur opinion sur la toile, n’est-il pas déjà trop tard pour manipuler ainsi l’information ?

Ceux qui ont voté le Dadvsi pourraient bien le payer un jour très cher...
La création de e-partis politiques joueront très certainement un grand rôle lors des prochaines élections dans les pays occidentaux.
A cet égard, les prochaines élections de septembre en Suède seront intéressantes à suivre...

Si demain tous ces nouveaux partis pirates se donnent la main...
la politique pourra-elle encore continuer longtemps cette mascarade ?


Le lieu de ralliement du parti pirate français :
http://www.parti-pirate.org/


Quelques informations complémentaires via le média citoyen AgoraVox :
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=10960

Je vous invite par ailleurs à considérer ce site comme une de vos nouvelles sources d’information, et d’oublier la touche 1 de votre télécommande excepté pour l’information footballistique.


Une autre solution serait bien sûr de censurer les moteurs de recherche, de faire payer les accès à l’information, de faire payer les diffuseurs de contenu, de modérer (ou racheter) les blogs citoyens, de refermer les frontières, d’abattre les satellites et de dresser une grande muraille de Chine.
On se satisferai alors du journal de 20h sur TF1 comme unique relais pour l'accession à la vérité.

Ps : A l’heure ou j’écris ces lignes, je vous annonce également la création des partis pirates anglais, belge et italien.
Le parti suédois est quant à lui à présent constitué de 225 000 membres.

Publié dans Coups de coeur

Commenter cet article

Daedalus 01/12/2007 16:14

Comme vous avez pu le constater, l'adresse parti-pirate[at]org renvoie vers un forum que vous ne connaissiez pas. Il s'agit en fait d'un forum reconstruit autour d'une sauvegarde du tout premier forum.

Nous sommes désormais accessible via
http://www.partipirate.org ou
http://www.partipirate.fr ou bien
http://www.partipirate.fr

L'un de nos ancien membre administrateur, locataire du nom de domaine, a cru bon de le récupérer sans prendre la peine de nous prévenir et le faire pointer vers son propre site.

Alors bien sur nous ne pouvions l'en empêcher, et nous ne tenterons rien à son encontre.

Nous tenons simplement à faire savoir que ce genre de comportement est particulièrement néfaste à l'image que cette personne veut donner.

Il est bien sur évident que nous n'allons pas rester les bras croisés à attendre que cela passe. Une nouvelle URL est d'ores et déjà sur le point d'arriver, peut-être deux, voir trois. Cette fois nous ne nous ferons pas avoir.

Donc penez à changer vos favoris ;)
http://www.partipirate.org ou
http://www.partipirate.fr ou bien
http://www.partipirate.fr

daedalus 01/12/2007 16:13

Comme vous avez pu le constater, l'adresse parti-pirate[at]org renvoie vers un forum que vous ne connaissiez pas. Il s'agit en fait d'un forum reconstruit autour d'une sauvegarde du tout premier forum.

Nous sommes désormais accessible via
http://www.partipirate.org ou
http://www.partipirate.fr ou bien
http://www.partipirate.fr

L'un de nos ancien membre administrateur, locataire du nom de domaine, a cru bon de le récupérer sans prendre la peine de nous prévenir et le faire pointer vers son propre site.

Alors bien sur nous ne pouvions l'en empêcher, et nous ne tenterons rien à son encontre.

Nous tenons simplement à faire savoir que ce genre de comportement est particulièrement néfaste à l'image que cette personne veut donner.

Il est bien sur évident que nous n'allons pas rester les bras croisés à attendre que cela passe. Une nouvelle URL est d'ores et déjà sur le point d'arriver, peut-être deux, voir trois. Cette fois nous ne nous ferons pas avoir.

Donc penez à changer vos favoris ;)
http://www.partipirate.org ou
http://www.partipirate.fr ou bien
http://www.partipirate.fr

Daedalus 25/10/2007 12:02

Bonjour,

Nous nous permettons d'envoyer ce mot à tous ceux qui nous ont soutenus, relayés, ou qui ont simplement pris acte, avec sympathie et respect, de notre existence depuis un an et demi.

Pour commencer par le détail gênant qui nous amène à vous contacter aujourd'hui : l'adresse que vous mentionnez n'est plus d'actualité. Nous avons été dépossédés de notre nom de domaine, et nous souhaiterions qu'il cesse d'être référencé sur le Net.

Dorénavant, le Parti Pirate est accessible à l'adresse suivante : www.parti-pirate.org

Le Parti Pirate vous remercie de l'attention que vous nous avez porté. Si nous avons naturellement dû, pendant une certaine période, affronter les difficultés diverses de tout mouvement aussi jeune que le nôtre, nous sommes toujours là, plus motivés que jamais. Pas un jour ne se passe sans qu'un événement ou une déclaration nous conforte dans nos idées et notre combat.

Nous avons de plus accru la dimension internationale de notre mouvement, qui rassemble aujourd'hui plus d'une vingtaine de pays autour de cette idée toute simple : tous les citoyens du monde doivent accéder à la connaissance et la culture.

Même si nous avons la chance de pouvoir agir dans un cadre démocratique, nos valeurs ne s'arrêtent pas aux frontières de l'Europe. En ce qui concerne la France, nous avons de nombreux projets en cours (CMS, Serveur d'hébergement, Manifeste Pirate, Partenariat avec d'autres collectifs) ; d'autres sont à venir, notamment au niveau international.

Tout le Parti Pirate vous remercie pour ce coup de main ; nous sommes évidemment disponibles pour toute requête ou question, à l'adresse évoquée à l'instant.

Amitiés Pirates,
Daedalus pour le Parti Pirate.