Bilan du forum SAP de la CCIP Paris

Publié le par Patrice

 

 

 


Cet événement a remporté un vif succès avec 750 visiteurs, soit plus de 30% de visites en plus par rapport à l’année dernière.

Différents ateliers ont accueillis les participants autour de thématiques diverses : les scènes de la vie quotidienne, le juridique, les risques professionnels, la professionnalisation.

La CCIP a pu relever des retours globalement positifs de la part des visiteurs.

A cette occasion, a été présentée l’étude réalisée par le Centre régional d’observation du commerce de l’industrie et des services sur l’optimisme mesuré pour les chefs d’entreprises de services à la personne : en cette année de crise économique, quel est l’impact de la récession sur la vie des entreprises ? les difficultés de recrutement des années précédentes sont-elles en voie de résolution ? comment les entrepreneurs du secteur envisagent-ils l’année 2009 ?

Selon l’étude, lorsqu’on interroge les chefs d’entreprises de services à la personne sur la situation économique de leur entreprise, 57% des dirigeants la jugent plutôt ou très satisfaisante. 53% d’entre eux déclarent cependant ressentir les effets de la crise économique sur la demande de la clientèle.

Par ailleurs, lorsqu’on les interroge sur les raisons qui expliquent leurs difficultés de développement, on constate que la principale préoccupation des entreprises est de se faire connaître (46%), de se distinguer de la concurrence et de toucher des clients potentiels.
La concurrence principale désignée par plus d’un chef d’entreprise sur deux est le travail au noir, placé avant la concurrence des autres entreprises (53% contre 47%).
La seconde raison relève des charges salariales, jugées trop élevées par les dirigeants (29%) et qui impactent la marge commerciale des entreprises, et ne permettent pas de dégager le budget nécessaire à la communication.
C’est pourquoi les chefs d’entreprises de services à la personne citent en priorité l’aide à la mise en place d’actions de communication comme appui souhaité (43%).

Malgré tout, les chefs d’entreprises de services à la personne se révèlent être majoritairement optimistes sur l’évolution de leur activité : plus de deux dirigeants sur trois prévoient une hausse de leur chiffre d’affaires 2009 par rapport à 2008 et plus d’un sur deux une augmentation de leur résultat.
Et malgré la crise, ils sont plus d’un tiers (37%) à envisager de se lancer dans de nouvelles activités en 2009 (garde d’enfants, assistance aux personnes âgées, garde-malade), ce qui démontre le dynamisme et la vitalité du secteur.

Pour retrouver cette étude : http://www.crocis.ccip.fr/


Pour en savoir plus :

Elisabeth Stachler
Direction déléguée au développement de l’entreprise – CCIP
Déléguée aux services à la personne
estachler@ccip.fr

Marie-Pierre Le Breton
Services à la personne – Agence nationale
Directrice de l’offre
marie-pierre.lebreton@servicesalapersonne.gouv.fr

 

La Chambre du Commerce et de l’Industrie de Paris a organisé, le 25 juin dernier, un forum sur les services à la personne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article