Les personnes âgées victimes des voleurs

Publié le par Patrice

On estime que tous les jours, environ 15 seniors sont victimes de vols ou d’agressions notamment par abus de faiblesse.

Ces chiffres sont en progression constante et rien que pour le 1er semestre 2006, 2812 agressions ont ”officiellement” été recensées.

Les personnes âgées de 75 à 85 ans sont bien entendu les plus fragiles. Il suffit dans la plupart du temps pour les voleurs d’exhiber une carte tricolore, un brassard de police, un simple bleu de travail ou une casquette EDF pour annihiler toute méfiance…


Les quelques affaires classiques repérées :

Le prétendu plombier qui propose des services remboursables par la mairie.
L’agent DEF qui demande l’emplacement du compteur pendant que le compère ratisse la maison.
L’usurpation d’identité des policiers et gendarmes pour prétexter un relevé d’empreintes digitales ou autre.
Un faux employé de mairie un peu trop soucieux de la bonne santé de personnes âgées pendant la canicule.
Un faux artisan alertant de la présence de thermite et facturant des sommes exorbitantes pour leur éradication.
L’excuse d’avoir perdu un animal près de chez vous ou de connaître un membre de votre famille est tout autant susceptible de vous coûter beaucoup d’argent.

A ce titre voici quelques tarifs pratiqués par ces voleurs :
1000 € pour couper une branche d’arbre, 400 € pour un devis de ravalement de façade, 600 € pour remplacer quatre tuiles, 80 € pour affûter une paire de ciseaux…

Bref l’imagination de ces gens malhonnêtes est sans limite et il convient donc pour les familles d’être particulièrement vigilantes envers leurs aînées afin de limiter ces abus.
L’utilisation exclusive du Cesu peut également être une bonne parade et dans tous les cas être un recours en cas de problème.

Commenter cet article