Les français achètent de plus en plus sur Internet

Publié le par Patrice

Sur la même tendance que celui des investissements publicitaires sur le net, le tourisme, la beauté, l’informatique et la détente attirent environ 15 millions d’internautes qui font régulièrement leurs courses sur la toile.

Les articles plébiscités sont presque infinis : DVD, livres, habillement, places de concerts ou spectacles, consoles de jeux, écrans TV…
Les ventes en ligne ont donc progressées de 30 % au second trimestre 2006 selon l’association pour le commerce et les services en ligne (Acsel).
Cette croissance serait plus précisément 12% supérieure à celle du premier trimestre.

Autre information marquante, la croissance de l’achat en ligne serait 4 fois supérieure à celle du nombre d’internautes et estimée à 7% cette année.

Parmi ces cyber acheteurs, la moitié aurait fait un achat il y a moins d’un mois, et 4 internautes sur 10 ont l’intention de faire un achat sur Internet d’ici Noël.

La confiance envers le commerce en ligne est donc au beau fixe et tous les indicateurs sont au vert.

Mots-clés les plus recherchés sur Internet au second trimestre 2006 :

Adsl
Célibataire
Ordinateur portable
Rencontre
Rachat crédit
Téléphone portable
Mutuelle
Assurance-vie
Développement photo
Billet avion
Voyage dernière minute
Location vacances
Impôts
Chambre d'hôte

(Source : Yahoo! search)


Conséquence directe de cette embellie : la multiplication des cyber-marchands

Cette situation attirent de plus le plus de nouveaux professionnels, avec les dangers qui en découlent
On comptabilise aujourd’hui environ 6500 boutiques en ligne soit une hausse de 54 % sur un an.
A noter également l’entrée en jeu des ténors de la distribution qui ne peuvent se permettre de laisser passer une telle manne.

Ces nouveaux commerçants ne sont bien entendu pas tous honnêtes, et leurs moyens logistiques sont parfois bien en dessous de vos attentes.
Il convient donc de bien s’assurer, avant toute transaction, du sérieux de la boutique en vérifiant par exemple ses coordonnées, RCS et autres mentions légales qui doivent être obligatoirement indiqués sur le site de vente en ligne.

De nouvelles études sont en cours de réalisation et à l’image de l’enquête actuelle sur les comparateurs de prix, il faudra sans doutes encore quelques années avant que ces activités commerciales ne soient pleinement encadrées et réglementées.

Commenter cet article