Récupération politique autour de la conférence le Web 3

Publié le par Patrice

Les retours sur cette fameuse conférence (voir cette note) à laquelle nous souhaitions participer sont nombreux mais ne vont pas dans le sens tant espéré de ce rassemblement dédié aux nouvelles tendances du web et de la blogosphère.

Beaucoup reprochent, outres des problèmes techniques dans la mise en place de l’accès Wifi la première journée, une récupération politique de cette conférence.
Mise à part l’acceptation que la France se place avant dernière sur dix neuf pays dans l'OCDE quant à la contribution de l'internet à la croissance (citation de Nicolas Sarkozy), les politiques n’ont pas pour autant donnés d’axes prioritaires pour le développement français sur cette nouvelle économie, hormis le désir de développer de nouveaux sites publics dont on connaît le coût et le succès passé et à venir.

Les quelques 1000 participants qui ont tous réglés les 600€ en frais d’inscription font donc connaître leur sentiment de frustration, même si nous pouvons imaginer que cette rencontre était l’occasion de rencontrer d’autres acteurs du Web.

Commenter cet article