Un crédit d’impôt pour les foyers non imposables

Publié le par Patrice

Le plan Borloo avait été sévèrement critiqué (voir cette note) lors de sa mise en place notamment sur le fait que les foyers modestes, non imposables, ne bénéficiaient pas des réductions d’impôts sur le revenu.

Cette situation, plutôt embarrassante, devrait être enfin corrigée suite à l’annonce de M. de Villepin lors de sa conférence sur l’emploi et les revenus.

Les ménages modestes devraient ainsi être remboursés de la moitié des dépenses engagées.

La forme concrète sous laquelle ces frais seront reversés ne semble pas encore avoir été détaillée mais je ne manquerai pas de compléter ces informations une fois que le gouvernement aura donné plus de détails.

Commenter cet article

Fred 12/07/2007 11:12

Bonjour,
Je souhaitais réagir sur ce point. Le crédit d'impôt octroyé par l'Etat concerne les personnes ou foyers dit actifs.

Les retraités sont alors écartés de ce système ? Ils ne bénéficient pas de ce crédit d’impôt ?

Donc si j’ai bien compris le principe, par exemple une personne à la retraite et n'étant pas imposable (ce qui suggère un revenu plutôt faible) ne peut bénéficier de cet avantage fiscal.
Autrement dit, ces personnes susceptibles d'être demandeuses de services à la personne ne peuvent y recourir par manque de solvabilité.
Sachant que les personnes âgées sont utilisatrices de services principalement par « nécessité » et que par « confort », je trouve cela très dommage.